Make MSN Arabia your Home page

Maroc: Le TGV Tanger-Casablanca entre en chantier

  • 14
Maroc: Le TGV Tanger-Casablanca entre en chantier

Le très controversé projet de TGV entre Tanger et Casablanca est actuellement en pleine phase de concrétisation. L’Office national des chemins de fer (ONCF) a organisé une visite de chantier. Financement bouclé, les porteurs du projet sont confiants pour sa pleine réalisation quand les détracteurs continuent de crier au scandale.


« Le financement du budget est bouclé », a déclaré Mohamed Khlie, directeur général de l'Office national des chemins de fer (ONCF), lors d’une visite de chantier pour la presse, organisée jeudi 6 décembre, sur les sites du projet du TGV Tanger-Casablanca dans la région du sud, près de Kenitra, rapporte MAP. « Le projet de ligne à grande vitesse (LGV) est désormais sur les rails d’une nouvelle étape de sa vie : celle des travaux de concrétisation conformément au planning prévu », ajoute-t-il.

20 milliards de dirhams

Le montant global des dépenses est de 20 milliards de dirhams (1,8 milliard d'euros) pour le seul TGV, y compris les études, le pilotage du projet, l'infrastructure, les équipements ferroviaires et l'acquisition du matériel roulant, a relevé M. Khlie. Le budget global du projet a été engagé à plus de 95% et l’état d’avancement a atteint 50%, toutes composantes confondues, selon l'ONCF. Les marché du génie civil ont fait l'objet d'appel d'offres et 50% du budget des travaux a été attribué à des entreprises nationales.

Le projet de TGV a fait l’objet de multiples contestations depuis son lancement par plusieurs composantes de la société, notamment le collectif Stop TGV qui a mené une bataille sans merci pour faire entendre raison au gouvernement. Le projet est scellé, mais l'opposition n’abandonne pas. « Pour nous, rien n’a changé. Depuis le début, on nous dit que le budget est bouclé », dit Omar Balafrej, fondateur du mouvement Clarté, Ambition, Courage et membre du collectif Stop TGV, contacté par Yabiladi.

Investir dans le luxe ?

Il se dit surprit qu’il y ait de l’argent pour le TGV, mais que l’économie marocaine aille aussi mal jusqu’à présent. « Le TGV est agréable comme moyen de transport, reconnait M. Balafrej, mais nous ne pouvons pas nous le permettre maintenant au vu de l’état socio-économique du pays.

Bientôt les factures d’électricité vont augmenter à la charge du consommateur mais, malheureusement, l’Etat marocain préfère investir dans le luxe. »
Il relève au passage qu’avec le froid que connait actuellement le Maroc, la neige cause des dégâts dans certaines zones. Le manque de route se fait encore plus ressentir, alors que « le projet de TGV, à lui seul, représente la construction de plus de 15 000 km de routes rurales ».

  • 14
Yabiladi

Ajouter un commentaire

Les champs obligatoires sont marqués *
*

*

Tous les commentaires postés ne reflètent pas l'opinion ou la vision de MSN Arabia.
Les utilisateurs sont responsables de leurs propres commentaires qui décrivent leur opinion personelle.

User Comments

14 comment

Bensaid 7:28 PM

Je ne sais pas pourquoi il y a des gens qui sont contre le développement, avant il y avait le train normal où il y avait que des bancs en bois et on passait au minimum 4h de Casa à Mèknes ( souvent il y avait du retard ) , et on était content que l'ONCF a acquis des trains plus meilleurs et plus encore quand il a mis les double rails , mais maintenant qu’on est fin 2012 on veut passer à autre choses, et ce n'est pas l'argent qui est investit dans ce projet qui va stopper ou éliminer la pauvreté , AZAKKAT a été imposé par l'Islam parcequ'il y avait la pauvreté... En plus ce n’est pas M. le Roi, c’est SEDDIK le Roi Allah Hafdolina... Ne jouer pas les experts financier quand on est ZERO , ah plôtot ZORO

Commentaire Abusif(0)
zoro 2:12 PM

Je pose la question du financement , notre dette explose et la vitrine ne coute en plus chaire, ce TGV nais pas destiné a tous les marocains, en souffre dans le monde rurale M le Roi, le Maroc ne se réduise pas à seulement rabat, Agadir , Marrakech, Tanger et Casablanca, au lieue d’aidé les entreprises françaises endettée en les offrant le Maroc et les marocains points lié pour qu’els protège votre cule royal, ponce aux people majesté , les étranges entre chez nous sans visa et els vives mieux que nous et chez nous m’aime, els achètes notre taire et notre patrimoine à moindre sous, mon pauvre pays voila toi à vendre, et qui va payé se TGV nous petit enfants . Majesté sans les dépôts étranges nous somme mort nous réserve de change ne suffise pas et vous joué en c’ estiment puisant, ( festivals, publicité, voyages….ext), et nous le petit people qui paye les impôts ( el faut pas joué le riche con en na pas de sou. Jaques Brel)

Commentaire Abusif(1)
tomorrow s 12:58 AM

primo le tgv n'est pas un luxe ; l'avion non plus .c"est un train rapide en premier lieu .IL EST confortable en 2°lieu et c'est tout à fait normal maintenant .il faut aller de l'avant et penser à l'avenir .il faut moderniser partout .le train ordinaire doit suivre pour se maintenir et garder sa place .le transport en commun doit suivre aussi ;le tramway est dejà là et les bus et les autocars doivent evoluer dans le meme sens.les taxis aussi.les vieux tacots doivent se diriger vers la ferraille.le confort on le merite bien.

Commentaire Abusif(2)
belarbi 6:23 PM

pourquoi le maroc n aura pas son tgv. coutera ce que doura le billet. les marocain sont richent. monsnge qui dit que les marocains meurent de faim

Commentaire Abusif(1)
Kheireddine 11:35 AM

pour les etrangers pas pour le peuple

Commentaire Abusif(1)
صلاح رياض 9:23 AM

قد يعارض البعض هذا المشروع ولكنهم لا يطرحون البديل الذي يضمن للدولة موارد مالية تعود بطبيعة الحال على الجميع بالفائدة كربح الوقت وجلب السياح ، أما الذين يرون أن أسعار الذكاكر سيرتفع فهذا صحيح ولكن من لم يكن بمقدوره ركوب السريع فهناك البديل الذي لا يمكن الاستغناء عنه .

Commentaire Abusif(1)
lio 8:46 AM

y en a qui disent qu'il faut dépenser cet argent pour générer du travail pour les pauvres .... croyez vous que ce TGV va marché à la grâce de dieu !! c'est normal que ce projet va générer postes de travail.

Commentaire Abusif(0)
azzabakh 11:18 PM

C'est un progrès très important que reconnait le Maroc dans le domaine de la technologie, mais la question qui se pose : est-ce que la main d’œuvre est 100% marocaine? comment ce projet va contribuer au développement? est ce que le pouvoir d'achat des marocains va permettre d'utiliser ce moyen de transport? est ce que le TGV va profiter de la dégradation du service des trains entre Tanger et Casablanca? Beaucoup de questions mais sans aucune réponse. Combien coutera le billet de ce train?

Commentaire Abusif(0)
Boubker 10:35 PM

Il y a certes des contraintes de développement au niveau de l’éradication de la pauvreté et du désenclavement de certaines régions du pays mais en parallèle beaucoup de projets d’investissements voient et verront le jour à travers les plans stratégiques sectoriels ( ports ,transport ,agriculture, tourisme, industrie automobile etc.… ) et auront des retombées économiques très bénéfiques pour tout le bled . Le TGV c’est du confort oui ,mais il sera d’une utilité pour relier les deux grands pôles industriels Tanger-Casa pour les déplacement (navette)de coutre durée des investisseurs et des hommes d’affaires comme dans les pays voisins du nord .

Commentaire Abusif(0)
hamlat 7:52 PM

pour quoi vous dépensé pas cette argent pour réalisé des poste d'emploi aidez les pauvres

Commentaire Abusif(2)

climat